Saint-Ouen : le nouveau hot-spot des Parisiens

Saint-Ouen : le nouveau hot-spot des Parisiens
mars 5, 2020 Gd Graphisme

Saint-Ouen : le nouveau hot-spot des Parisiens

Article paru sur le site seloger.com

Valorisé par le coup de projecteur des projets du Grand Paris — comprenant le prolongement de la ligne 14 jusqu’à la mairie de Saint-Ouen et sa prochaine mise en service à l’été 2020 — le marché immobilier de Saint-Ouen n’a jamais été aussi dynamique qu’aujourd’hui : aux portes immédiates de Paris nord, la ville offre dans la plupart de ses secteurs, une qualité de vie incomparable.

Depuis 20 ans, Saint-Ouen se métamorphose !

Célèbre pour son marché aux puces et ses innombrables échoppes de brocanteurs, Saint-Ouen connaît aussi des transformations spectaculaires depuis les années 2000. D’abord investie par des artistes en quête d’espaces de travail, elle attire aujourd’hui de nombreuses familles qui recherchent un style de vie cosy et décontracté aux frontières immédiates de la capitale. Nouveaux espaces verts, commerces de proximité et prix attractifs, séduisent de plus en plus de propriétaires venant retrouver l’esprit bohème des premiers temps, avec le confort en prime.

Le prix immobilier à Saint-Ouen atteint les 6 000 €/m²

Alors, les Audoniens (habitants de Saint-Ouen) ne seraient-ils finalement que des Parisiens bien informés ? Catherine Callède, directrice de l’agence de chasse The Place To Be France, fait partie de ces professionnels de l’immobilier témoins des transformations du marché immobilier à Saint-Ouen : « on l’a senti très clairement depuis quelques années, de plus en plus de nos clients Parisiens, qui ont des projets d’achat, élargissent leur zone de recherche sur Saint-Ouen, et je les y encourage, car ceux qui ont parié sur la ville avant eux ne sont pas déçus ! » À 6 000 €/m² en moyenne, il y a en effet de quoi voir les choses en grand : « nous avons récemment trouvé pour l’un de nos clients un appartement de 110 m² en duplex, comprenant 4 chambres et un superbe espace séjour baigné de lumière, dans une résidence quasi-neuve, au prix de 570 000 € ! ».

Une offre de logements très diversifiée

Saint-Ouen cumule donc les bons points : des résidences flambant neuves éclosent actuellement aux quatre coins de la ville, comme notamment celles de l’éco-quartier, tandis que son parc ancien séduit également nombre de futurs propriétaires. Catherine Callède résume : « À Saint-Ouen, on est confronté à une offre pléthorique en terme de bâtis : programmes neufs, quartiers historiques, biens à remettre à neuf, il y a de quoi voir ! Alors certains de nos clients ont envie de se laisser surprendre par la ville. Il m’est arrivé de proposer à un même client un bel appartement en résidence de standing et un loft aménagé dans un ancien bistrot ! Ce qui n’arrive pas souvent ! ». Le marché immobilier reflète donc bien l’ADN de la ville en plein développement, dont la population jeune a dépassé en 2017 la barre des 50 000 habitants. La ville propose une bonne offre d’infrastructures sportives et scolaires, et ses lieux de culture (Mains d’Oeuvres, Commune Image, etc.) fédèrent les Audoniens autour d’événements de premier plan.

Dans quel quartier acheter à Saint-Ouen ?

Les nouveaux propriétaires s’installent pour la plupart dans les quartiers demandés comme Hugo-Payret-Zola, Garibaldi, et enfin bien sûr, à deux pas de la Mairie de Saint-Ouen. C’est le cas de Rodolphe, qui vient d’emménager avec sa compagne dans un beau 3 pièces refait à neuf, dans un immeuble 1930 : « J’ai privilégié l’emplacement, donc on est à environ 7 100 €/m², mais ça n’a rien à voir avec Paris ! On a 70 m² rien qu’à nous ! », raconte le nouveau propriétaire. Qu’en pense Catherine Callède, la chasseuse immobilière ? « Le cachet de l’ancien, à ce prix, il ne faut pas hésiter ! Parce que Saint-Ouen, dans un futur proche, ce sera un nouveau quartier de Paris, ni plus ni moins ! ».