L’immobilier de prestige dans le 3ème arrondissement

L’immobilier de prestige dans le 3ème arrondissement
avril 8, 2020 Gd Graphisme

L’immobilier de prestige dans le 3ème arrondissement

 Vous avez dit « Hôtel Particulier » ? Bâtisse ancienne ? Le 3ème arrondissement n’est donc pas pour vous déplaire !

Du Marais à République, certains bâtiments n’ont presque rien de commun avec le Paris Haussmannien, car nombre d’entre eux ont traversé les âges pour entrer dans un patrimoine classé qui relève de l’exceptionnel ! On pense d’abord à la place des Vosges aménagée au XVIIèmesiècle, mais il ne faut pas manquer de découvrir la belle maison à colombages du 3 rue Volta, érigée à la même époque ! Et connaissiez-vous les superbes maisons « jumelles » de la rue François Miron ? Elles datent du XVèmesiècle : on dit que ce sont les plus vieilles maisons de Paris !
Quant aux hôtels particuliers disséminés dans les beaux quartiers de cet arrondissement, ils sont légion… l’histoire nous a légué le superbe hôtel Salé datant du XVIIIème, accueillant aujourd’hui le musée Picasso. D’autres hôtels plus confidentiels, abritent peut-être l’appartement d’exception que vous recherchez. Alors, que vous aimiez vivre dans le style Napoléon III ou dans un loft contemporain en bâtisse ancienne, le 3ème arrondissement est certainement fait pour vous !

Suivez le guide !

Comment axer vos recherches pour acquérir l’un de ces produits rares, quels prix envisager pour quels types de prestations ?

Pour vous orienter, nous avons demandé conseil à Catherine Callède, directrice de l’agence de chasse The Place To Be France. Cette professionnelle de l’immobilier est spécialisée dans la recherche de biens de prestige pour ses clients, et connaît donc le 3ème arrondissement comme sa poche. « C’est l’un de mes secteurs Parisiens favoris, raconte-t-elle, un lieu d’inspirations, où toutes les meilleures tendances sont représentées. Les plus beaux styles d’aménagement imprègnent les lieux… ». Ce marché de niche propose donc des biens très spécifiques, à l’image de leurs propriétaires, et Catherine Callède a fait le même pari du sur-mesure, afin d’accompagner les futurs acquéreurs dans leurs recherches : « Dans l’immobilier de prestige, et surtout dans le 3ème, qui centralise les galeries d’art et qui est un haut lieu de la mode, on peut rencontrer des biens comportant un sublime séjour avec cuisine américaine de 150m2 et pour la partie nuit, seulement une suite parentale et salle de bains attenante. Ces appartements ultra-élégants ne conviennent pas forcément à nos clients mais nous pouvons les transformer en fonction des besoins de chacun ! »

L’agence de chasse The Place To Be France travaille depuis de nombreuses années avec des équipes d’artisans, d’architectes et décorateurs d’intérieur : « Ce réseau solide nous est indispensable, il nous permet de répondre à chacune des demandes de nos clients. », précise Catherine. Ajouter une chambre ? Remplacer un escalier design pour sécuriser les allées-et-venues des enfants ? Créer un immense îlot central pour une cuisine XXL ? Personnaliser ces appartements, discuter des travaux dès le projet de recherche, ceci est indispensable d’autant plus que bon nombre d’immeubles sont classés et qu’il y a certaines règles du jeu à respecter. « Mais les espaces du 3ème arrondissement ont pour la plupart un grand potentiel de réaménagement », ajoute Catherine.

17 000 euros : le prix d’appel au m2 en hôtel particulier

« Pour un prix de départ de 17 000 euros, on atteint souvent 20 000 euros le m2 en hôtels particuliers, explique Catherine Callède, un prix justifié par le prestige des bâtiments, leurs emplacements bien sûr, mais aussi par le standing. Dans les biens de grand prestige, nous accompagnons nos clients jusqu’à la négociation, car le marché est très différent de celui des moyennes parisiennes, où les biens sont vendus au prix. Il y a toujours une marge de négociation dans ces ventes, et elle est parfois importante ! »

La directrice de The Place To Be France nous donne l’exemple du projet d’acquisition de Claudia et Stéphane : « Nos clients recherchaient un pied-à-terre à Paris. Ils avaient un budget d’un million 500 000 euros, et n’envisageaient pas de travaux. Nous avons déniché un superbe 2 pièces tout à côté de la rue de Bretagne, dans un hôtel particulier du 18ème siècle. Ils profitent aujourd’hui de 80m2 au calme absolu, dans un hôtel de grand standing, avec une grande chambre parentale avec salle d’eau attenante, et une pièce à vivre exceptionnelle. Ils ne pouvaient pas rêver mieux et n’ont eu qu’à poser leurs valises ! » Le prix ? « 17 500 euros le m2, c’est tout à fait raisonnable au vu du confort en hôtel particulier. La petite négociation leur a donné envie de s’offrir une pièce d’art contemporain, désormais accrochée dans leur séjour ! »

Un appartement de luxe dans le 3ème à 13 000 euros le m2 ?

Les biens d’exception en hôtels particuliers en cachent parfois d’autres ! Margaux, chasseuse chez The Place To Be France, nous apporte son témoignage sur le marché de prestige hors hôtels particuliers : « En misant sur des immeubles plus récents, généralement 19ème, le prix au m2 dégringole et il est possible de transformer certains biens en véritables bijoux ! ». Il faut donc y penser : en optant pour une fourchette allant de 13 000 à 15 000 euros dans un bel immeuble en pierre de taille, « il n’est pas exclu de trouver la bonne surface pour la transformer en appartement de rêve ! », ajoute Margaux.

Margaux nous donne l’exemple d’une telle chasse immobilière, pour sa cliente Maya : « Elle recherchait un appartement pour elle et ses trois enfants, avec un budget de 2 millions d’euros. Notre cliente avait vu donc des lofts, de magnifiques biens aménagés avec goût, mais il manquait toujours une pièce, une salle de bains…Catherine et moi l’avons rapidement dirigée vers des appartements affichant un prix plus abordable au m2, en pariant sur la surface et le potentiel : c’est ce dont elle avait besoin ! »

La cliente a eu un coup de cœur pour un appartement de 130m2, à 12 900 euros le m2, situé dans un superbe immeuble 19ème dans le quartier du Temple. « Les appartements à rénover se font plutôt rares et il faut apprendre à les débusquer lorsqu’on veut du sur-mesure : avec une enveloppe de travaux de 150 000 euros, nous avons fait de ce bien une petite merveille. La plus-value sera intéressante au moment de la revente. », explique Margaux.

Abordez votre recherche de bien sereinement

On l’aura compris, que vous vouliez vivre dans un duplex d’architecte, exposer vos plus beaux livres dans une bibliothèque géante, ou encore aménager votre appartement-musée, le 3ème arrondissement abrite probablement votre futur chez vous et nous le trouverons pour vous…

Alors n’hésitez pas à contacter l’agence de chasse d’appartements qui a trouvé à Claudia et Stéphane ou à Maya le bien de leurs rêves !
Contacter The Place to Be France.