Les rues les plus colorées de Paris : balade dans le 12ème arrondissement

Les rues les plus colorées de Paris : balade dans le 12ème arrondissement
mai 5, 2020 Gd Graphisme

Les rues les plus colorées de Paris : balade dans le 12ème arrondissement

Article paru en Mai 2020

Suivez The Place To Be France, pour une balade régénérante dans les rues du 12ème arrondissement : c’est l’occasion de s’évader dans le monde secret des couleurs… Et de découvrir certains quartiers de ce beau « 12ème », tout en nuances et en discrétion…

Rose bonbon, bleu roi, lilas ou jaune canari…la couleur a le pouvoir de nous stimuler ou de nous apaiser : elle fait directement appel à nos émotions. En intérieur comme sur les façades des immeubles, elle relève bien souvent de véritables partis pris. Ils peuvent prendre la forme de jolis clins d’œil « Street-Art », comme dans la rue Juliette Dodu (dans le 10ème), ou s’étirer paisiblement, comme sur les devantures des boutiques branchées du quai de Valmy (10ème également). La couleur s’affiche aussi en puissants monochromes, comme aux 31-33, rue de la Glacière (dans le 13ème), et compose finement les décors de façades ornementales, comme les peintures de Pierre-Jules Jollivet du 11 Cité Malesherbes (9ème arrondissement).
Vous l’aurez compris : nous adorons relever toutes les touches de couleur qui égaient les rues de la capitale !

Aujourd’hui, nous avions donc envie de vous emmener en balade dans le 12ème arrondissement, à la rencontre de ses plus belles rues colorées. Cet arrondissement s’étend de Bastille à la place de la Nation, jusqu’au bois de Vincennes ; il y figure l’une des rues les plus célèbres de Paris pour sa beauté chatoyante : la rue Crémieux. Cette enfilade de maisons individuelles aux couleurs pastel vibrant au soleil, forme un camaïeu de roses, ponctué de bleus profonds et d’orangés, rythmé par la disposition de belles plantes en pots sur son sol pavé… Laissons cette superbe rue à sa quiétude, et filons vers le quartier d’Aligre, bohème et tranquille, avec ses allures de village ! Ici, flâner est un art de vivre. Mais pas uniquement : situé dans un ancien faubourg (en témoigne le nom de l’axe principal du quartier, le Faubourg Saint-Antoine) ce quartier réunit encore notamment de nombreux ateliers d’ébénisterie. Entrons alors dans le superbe passage du Chantier : ici, la couleur se distribue sous formes de drapeaux d’enseignes vintage, sur les pas-de-porte et les tapisseries d’aménagement intérieur exposés tout au long des vitrines des artisans.

Une rue à ne pas manquer pour découvrir toute l’atmosphère de ce secteur du 12ème : Le marché couvert Beauvau, lieu de confluences, autour duquel se pressent les amis et voisins, le long des terrasses des bistrots – dont certains affichent des prix tout doux…Le 12ème est apprécié par ses habitants pour sa qualité de vie, et les tarifs encore attractifs qu’elle propose : le m2 y est en moyenne de 10 500 euros. C’était donc le choix de Benoit, un des clients de The Place To Be France. Dans le cadre d’un investissement locatif, avec un budget de 450 000 euros, Benoît a fait récemment l’acquisition d’un superbe trois pièces de 42m2, déniché dans ce quartier. Acquis au prix de 10 700 euros le m2, dans un immeuble ancien et parfaitement agencé, le bien a été immédiatement loué à une jeune famille ! Et pourriez-vous deviner quelle est la couleur qui a rendu cet appartement si doux et feutré, lors de la visite ? Ses murs peints en gris-bleu très clair. Une technique bien connue des décorateurs d’intérieur : remplacer le blanc neutre par une gris bleuté pour gagner en sérénité… Allons maintenant visiter une autre rue colorée, située dans le paisible quartier de Montgallet. Nous nous autorisons un petit détour, en empruntant la Coulée verte René-Dumont, plantée de tilleuls, noisetiers, et magnifiques rosiers : elle offre de superbes vues sur le quartier et un ciel parfaitement dégagé. Cette agréable voie piétonne, aménagée en hauteur sur un ancien chemin de fer, démarre de l’Opéra Bastille jusqu’à se fondre dans les espaces du bois de Vincennes. Mais nous arrivons presque à destination : passons les grilles de la Cour d’Alsace-Lorraine, (par le 67, rue de Reuilly) : et nous voici dans une voie privée aux tons de turquoise, marine, brique, et rouges foncés. Elle est nimbée de douceur. L’atmosphère y est à la concentration, comme dans le Passage du Chantier.
De voies privées en passages secrets, les couleurs de Paris sont décidément confidentielles !

Alors, pour prolonger cette expérience si personnelle et imaginer vos futurs projets immobiliers, vous pouvez parcourir quelques beaux livres que nous avons sélectionné pour vous. Ferez-vous le choix d’un grand classique : L’harmonie des couleurs (éditions Pantone) ? D’un petit ouvrage plein d’anecdotes, comme Histoire de la couleur de Michel Pastoureau, ou encore d’un autre livre de référence, comme le pointu Art de la couleur, par Johannes Itten l’enseignant du Bauhaus ? Voilà de quoi s’immerger dans le monde secret des vibrations colorées…
Et pour ceux qui ont envie de poursuivre la promenade à nos côtés, mettons-nous en chemin vers le quartier de Bercy, très joliment rénové, où sont installés de nombreux bureaux et sièges d’entreprises, Ici se situe l’incontournable Musée des Arts Forains (53 Avenue des Terroirs de France) ! Véritable « musée-spectacle », l’immersion y est totale : manèges anciens, lanternes magiques et nombreux objets de collections, nous entraînent dans la danse secrète et illimitée que mènent ensemble couleur et lumière !

Alors, que vous soyez zen ou électrique, que vous préfériez opter pour les tons naturels, tendres ou acidulés, la couleur vous invite à imaginer votre chez-vous. Pour vous accompagner, bien entendu, The Place To Be France reste à l’écoute de tous vos projets, de la recherche de votre bien en passant par la rénovation mais aussi la décoration de votre nid douillet. Dites-nous tout !