Comment faire un bon investissement locatif à Nancy ?

Comment faire un bon investissement locatif à Nancy ?
mai 3, 2021 Gd Graphisme

Comment faire un bon investissement locatif à Nancy ?

Article paru le 1 Mai 2021 sur le site seloger.com

Nancy séduit les investisseurs qui cherchent à sécuriser leur placement dans la pierre ancienne, le tout à des tarifs attractifs ! De la splendide place Stanislas, aux hôtels particuliers disséminés dans le centre, jusqu’au style Art Nouveau qui ponctue les monuments et verrières de la ville, l’architecture de Nancy appelle de beaux projets immobiliers en réponse à une demande locative de qualité.

Découvrir le parc immobilier d’exception de Nancy, pour 3 000 €/m²

Catherine Callède, directrice de l’agence de chasse The Place To Be France, nous décrit les tendances générales de la ville pour imaginer son investissement à Nancy. « Le centre piéton, Charles III, cours Léopold sont faciles à vivre au quotidien, animés et chaleureux. Le foisonnement de l’histoire et la qualité architecturale sont au rendez-vous, le tout maillé de petits commerces et d’enseignes de qualité. Le tramway s’occupe du reste ! » Selon la directrice d’agence, ces quartiers forment une zone de recherche idéale pour attirer les jeunes actifs et les familles en quête de biens de standing et tout confort. Pour l’hyper-centre nancéien, comptez en moyenne 2 500 € le m² et jusqu’à 3 500 € pour un bien d’exception refait à neuf, avec moulures, parquets, cheminées anciennes et situation idéale.

Cumuler la demande locative et un placement sûr

Margaux, chasseuse immobilière et spécialiste en biens d’investissement, nous confie une astuce pour imaginer des projets immobiliers dans le parc d’exception du centre nancéien : « On peut se référer à une règle simple pour estimer les revenus locatifs mensuels dans l’ancien à Nancy. Il suffit de multiplier le nombre de m² du bien visé par le chiffre 11. Par exemple, sur un bien de 70 m² comptant deux chambres, un séjour lumineux, une belle cuisine équipée et tout le cachet de l’ancien, il faut tabler sur une base de 770 € hors charges. » Ce calcul simple permet d’ajuster au mieux son projet d’investissement immobilier.

Margaux nous donne l’exemple d’une chasse réussie pour Jeanne, « une cliente parisienne, souhaitant investir dans de la belle pierre ! ». Entre le Marché couvert et le lycée Henri Poincaré, les chasseurs de l’agence ont déniché, pour Jeanne, un somptueux trois pièces traversant de 85m², au 3e étage d’un immeuble 1900. « Jeanne l’a acquis au prix de 260 000 €, soit 3 058 € le m². Notre cliente l’a immédiatement loué à un couple de jeunes parents, via une agence de gestion locative de confiance. » Les revenus mensuels correspondent à 1 005 € charges comprises par mois et assurent un investissement solide à long terme.

L’immobilier nancéien à moins de 2 000 €/m²

Pour les quartiers excentrés, Catherine Callède préconise de viser des biens proches de toutes les commodités et de rester intransigeant sur l’accès rapide aux transports. « Nancy, explique-t-elle, possède des quartiers périphériques intéressants mais disparates. Ils sont tous tournés vers le centre-ville. Il ne faut donc jamais le perdre de vue, en termes de temps de trajets et de facilité d’accès. » Parmi les jolis quartiers résidentiels desservis par le tram, Catherine Callède nous donne l’exemple du quartier de Saurupt. Il accueille notamment la prestigieuse école d’Art et de Design de la ville.

« Ici, les habitants accèdent à la propriété, mais la demande locative est là et reste constante. Elle concerne des étudiants, les jeunes actifs et les prix y avoisinent 1 900 € le m². ». Le parc immobilier de ce quartier concentre davantage de biens récents ou datant des années 70, le tout à 20 minutes en tram du centre-ville. Enfin, la directrice d’agence attire également l’attention des investisseurs sur Saint-Pierre René II « un quartier en pleine mutation sur lequel nos chasseurs gardent l’œil » et qui pourrait devenir très prometteur ces prochaines années.